Different but all the same / Différents mais tous semblables

thV7CL0IG4

 

EN: These are my words, but they could be yours, because we are all the same. I am not here to debate on human rights or politics or to prone world peace. I just want to share thoughts on who you and I are, as individuals. Different but all the same.

I opened my eyes in an unknown world, and was raised by parents who taught me their values, their principles with all their love. I went to school where I learnt to write, read, count, socialize and decide what I wanted to do in my life. I got an education, a legacy. I did studies, decided I wanted to be a nurse, then an egyptologist, then a FBI agent, then a French teacher abroad. I thought I had to choose a career where I would spend all my life, I learnt that I could change my mind and be scared about the future. I got lost in my thoughts, I fought with my parents. I fell in love and cried my eyes out listening to romantic songs when a boy first broke my heart. I experienced feelings for the first time, for the second time, I then became familiar with them. I saw people leave and never come back, I mourned for the ones who just walked away and the ones who died. I got rejected, I got accepted. I made mistakes and had successes.

I have flaws, I have qualities. I have judged people and they have judged me, often by jealousy or competition. I sometimes get angry, but I have come to realize it is more at me rather than at others. I get upset, I get negative, I get jealous, I have doubts, losses of self-confidence. Some days I feel pretty, others I feel like staying in bed. I have dreams, I have hopes, I have things to say and songs to sing. I get admired, I get belittle. I swear, I shout, I get mad. Some people hate me, others love me. I wake up every morning, go to bed every night.

We may not be born in the same country, we may not have been raised the same way. We may not have got the same education, the same values. We may not look the same, feel the same, see life the same way. But just like me you love, you hate, you smile, you laugh, you get mad, you cry. You saw people come, you saw people go. You have doubts, you have flaws. You got your heart broken, you broke some hearts too. You had experiences you will never forget, memories you will never erase. You have dreams you want to achieve, hopes to make them true. There are people you miss, people who love you, some who judge you.

You can say we are different, because we are not from the same world, color or social class. But in those moments when you cried over a lost love, you were reassured just thinking that someone else might be experiencing the same somewhere.

You are unique, because there is not a single person in this world with the same life as you have had, but be tolerant with the stranger you meet, or with this person who shows arrogance, hatred or jealousy. You do not know what they have been going through, and be sure that they sometimes cry too.

————

FR: Ceux-ci sont mes mots, mais ils pourraient être les vôtres, car nous sommes tous les mêmes. Je ne suis pas ici pour débattre sur les droits de l’homme ou la politique, ou pour prôner la paix dans le monde. Je souhaite juste partager une pensée sur qui vous et moi sommes, comme individus. Différents mais tous sembables.

J’ai ouvert les yeux dans un monde inconnu, et été élevée par des parents qui m’ont transmis leurs valeurs, leurs principes avec tout leur amour. Je suis allée à l’école où j’ai appris à lire, écrire, compter, me socialiser et décider de ce que je voulais faire dans la vie. J’ai eu une éducation, un héritage. J’ai fait des études, décidé que je voulais être infirmière, égyptologue, agent du FBI, puis prof de Français à l’étranger. Je pensais devoir choisir une carrière où j’aurais passé ma vie, j’ai appris que je pouvais changer d’avis et avoir peur de l’avenir. Je me suis perdue dans mes pensées, je me suis disputée avec mes parents. Je suis tombée amoureuse et ai pleuré toutes les larmes de mon corps en écoutant des chansons d’amour lorsqu’un garçon a brisé mon coeur pour la première fois. J’ai ressenti des émotions pour la première fois, pour la seconde fois, puis je suis devenue familière avec elles. J’ai vu des gens partir et ne jamais revenir, j’ai fait le deuil de ceux qui se sont juste éloignés et de ceux qui sont décédés. J’ai été rejetée, j’ai été acceptée. J’ai fait des erreurs et eu des succès.

J’ai des défauts, j’ai des qualités. J’ai jugé des gens et ils m’ont jugée, souvent par jalousie ou compétition. Je me mets parfois en colère, mais j’ai réussi à comprendre que c’est plus souvent contre moi que contre les autres. Je deviens contrariée, je deviens négative, je deviens jalouse, j’ai des doutes, des pertes de confiance en moi. Certains jours je me sens belle, d’autres j’ai envie de rester couchée. J’ai des rêves, des espoirs, des choses à dire et des chansons à chanter. On m’admire, on me rabaisse. Je jure, je crie, je deviens furieuse. Certains m’aiment, d’autres me détestent. Je me lève tous les matins, vais me coucher tous les soirs.

Nous ne sommes peut-être pas nés dans le même pays, nous n’avons peut-être pas été élevés de la même manière. Nous n’avons peut-être pas eu la même éducation, les mêmes valeurs. Nous ne nous ressemblons peut-être pas physiquement, ne ressentons pas les mêmes choses, n’avons pas la même vision de la vie. Mais tout comme moi vous aimez, vous détestez, vous souriez, vous riez, vous devenez furieux, vous pleurez. Vous avez vu des gens venir, vous avez vu des gens partir. Vous avez des doutes, vous avez des défauts. On vous a brisé le coeur, vous en avez aussi brisés. Vous avez eu des expériences que vous n’oublierez jamais, des souvenirs que vous n’effacerez jamais. Vous avez des rêves, des espoirs qu’ils se réalisent. Des gens vous manquent, des gens vous aiment, d’autres vous jugent.

Vous pouvez dire que nous sommes différents, car nous ne sommes pas du même monde, de la même couleur ou classe sociale. Mais dans ces moments où vous pleuriez pour un amour perdu, vous étiez rassurés juste en pensant que quelqu’un quelque part vivait la même chose.

Vous êtes uniques, parce qu’il n’y a pas une seule personne dans ce monde ayant vécu la même vie, mais soyez tolérants avec l’étranger que vous rencontrez, ou avec cette personne qui montre de l’arrogance, de la haine ou de la jalousie. Vous ne savez pas ce qu’ils ont traversé, et soyez sûrs qu’eux aussi parfois pleurent.

 

Advertisements

One thought on “Different but all the same / Différents mais tous semblables

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s