Be here now/ Ici et maintenant

Standard

beherenow

EN : I took the bus to go home today. That bus was stuck in traffic most of the time, and as the rain was pouring outside, and I began to observe people. Here is what I saw : 3 girls in the back were looking at their phones, the girl in front of me was doing the same, and she had been since I got in the bus 25 minutes before. As I turned my head towards the front of the bus I saw 4 people staring at their phones, 2 others at their tablets. The rest of them were talking, and a lady was reading a book.

In this observation of bus riders, tell me what the majority of them was doing. They were keeping their mind busy not to get lost in boredom, or maybe to prevent their imagination wander. Oh yes I took my phone out of my purse too, because seeing those people inspired me this blog post, and I could not wait to begin and write a few ideas. I am like them. And so are you.

We do have a problem, because even if we were all travelling alone, we may be doing the same with company. In fact, we all do. The phone is on the table waiting for the next notification, the next call or text from someone who is not with us right now. We forget to be here now, we forget to fully enjoy and feel the moment. And our phone reminds us that we still have an escape if we get bored. How did this happen? How did we get so distracted from the real world?

Let me tell you what we are missing : moments with loved ones we can never get back because we are too concentrated on the ones who are not there, connections with strangers who can become close ones, opportunities, things only our eyes can catch but not the inbuilt camera of our smartphones. We lost the power of imagination, the power to stop and think, the power to focus.

So, can you do me a favour? When you spend a moment with a friend, a sibling, please leave your phone in your pocket. Facebook can wait. If this call you are receiving is important the person will call back. When you are taking a walk, enjoy it. When you are at home, take a break from your phone for at least an hour to do the things you are procrastinating about, or just to think and focus on you and your goals and dreams. Get back to enjoying the moment, to focus on the present, and stay in touch with the real world. Life is too short not to enjoy every moment.

————————————————————————————————————-

FR : J’ai pris le bus pour rentrer aujourd’hui. Ce bus était bloqué dans les bouchons la plupart du temps et, alors qu’il pleuvait des cordes dehors, j’ai commencé à observer les gens. Voici ce que j’ai vu : au fond, 3 filles regardaient leur téléphone, celle en face de moi faisait la même chose, et ce depuis que j’étais montée dans le bus 25 minutes plus tôt. En tournant la tête vers l’avant du bus, j’ai vu 4 personnes plongées dans leurs téléphones, et 2 autres dans leurs tablettes. Les autres discutaient, et une femme lisait un livre.

Dites-moi ce que la majorité de ces gens faisait dans ce bus suite à ce jeu d’observation. Ils gardaient leur esprit occupé pour ne pas se perdre dans l’ennui, ou peut-être pour empêcher leur imagination de flâner. Oh oui, j’ai moi aussi sorti mon téléphone de mon sac, parce que voir ces gens m’a inspiré cette publication, et je ne pouvais pas attendre pour commencer à écrire quelques idées. Mais dans le fond, je suis comme eux. Et vous aussi.

Nous avons un problème, car même si nous étions en train de voyager seuls, il est possible que nous agissions de même accompagnés. En effet, nous le faisons tous. Le téléphone est sur la table attendant la prochaine notification, le prochain appel ou message de quelqu’un qui n’est pas avec nous à ce moment-là. Nous oublions d’être ici, maintenant. Nous oublions de profiter pleinement du moment. Et notre téléphone nous rappelle que nous avons tous une échappatoire si on commence à s’ennuyer. Comment cela est-il arrivé? Comment en sommes-nous arrivés au point de trouver des distractions nous éloignant du monde réel?

Laissez-moi vous dire ce que nous manquons : des moments avec des êtres chers qu’on ne pourra jamais revivre parce qu’on se concentre trop sur les absents, des connexions avec des étrangers qui peuvent devenir des proches, des opportunités, des choses que seuls nos yeux peuvent voir mais pas l’objectif de notre smartphone. Nous avons perdu le pouvoir de l’imagination, le pouvoir de se poser et de penser, le pouvoir de se concentrer.

Alors, pouvez-vous me faire une faveur? Quand vous passez un moment avec un ami ou un proche, laissez votre téléphone dans votre poche. Facebook peut attendre. Si cet appel est important, la personne rappellera. Lorsque vous faites une promenade, savourez-la. Lorsque vous êtes à la maison, coupez-vous de votre téléphone pendant au moins une heure pour faire les choses que vous remettez à demain, ou juste pour vous poser, faire le point sur vous-même et vos rêves. Réapprenez à profiter du moment, à vous concentrer sur le présent, et à rester en contact avec le monde réel. La vie est trop courte pour ne pas profiter de chaque instant.

Advertisements