Decision

Standard

decision-insights

EN: Life can be challenging, and in every area. We face obstacles, choices, options, that sometimes pull us out of our comfort zone, causing panic. Oh sweet comfort zone, we love it, don’t we? It is the place where we feel good, and even if we do not like our current situation and want to change it, we are reluctant to leave this comfy, secure atmosphere. So when life happens, when walls rise before us, when 2 life paths leading to 2 opposite directions appear, we need to take a decision, and the right one! But what is the right decision?

I truly believe that there are no right or wrong decisions, only decisions. When a dilemma occurs in your life, at first you are lost, you do not really know what to think, what to choose. So you go to your siblings and friends for advice, you ask them what they would do if they were you. Do you know that it is the worst thing to do? Your people’s opinion will confuse you, because they will tell you what they think according to their beliefs, their paradigms, and their opinion. But they are not you; they cannot make the decision for you. You are the only one able to make it.

Then the inner dialogue begins. You compare the options, the battle of «what ifs» rages in your mind. You make a list of pros and cons, you think you will choose this and the day after you change to that, you just go round and round in circles, trying to figure out what is the option you will not regret once the decision is made. So it is your brain talking, your conscious mind, your reason. But have you heard of the saying «Listen to your heart»? Yes, this beating organ in your body, the place of all emotions, the kingdom of instinct and gut feeling! I guess now you get where I am going here…

You do not want to disappoint your parents, your friends. You were taught values, beliefs about money, love, security, freedom, etc. But when you have a life-changing decision to take, what do you truly want? Do you want to please your people or do you want to make the choice that really drives you? When it comes to big decisions, be sure that your instinct and your heart always know the answer. Yes, I know that sometimes you cannot really make the difference between what your heart is telling you and what your mind is, so I have a little exercise to help you listen to your heart.

Lay down and relax. If you do not practice meditation, you may not know how to quickly get into a relaxed state, so just focus on your breathing. Take a few deep breathes and imagine that all the tensions leave your body on the exhale. Once you are relaxed, focus on your heart. Feel it beating, feel it pumping blood in every part of your body. Then, think about this decision you have to make, think about the different options, and see how your body react to them. We all have different ways to react. For example, I know that my heart is reacting positively when I feel it beating faster and louder, and negatively when I cannot feel it beating at all. Try to find your way to speak to your heart, try to recognize how it feels when your whole body says yes to what your mind is telling him.

We are used and trained to listen to our external environment rather than our own selves. But all the answers we are looking for can be found in ourselves, we just need to learn to listen carefully. Whatever the decision you have to make is, just remember that you will never make the wrong choice, as long as you are in peace with your inner conviction. Do not be scared to leave your comfort zone if your guts tell you so, it is always worth it. And opportunities will always come your way, so remove the word remorse from your vocabulary, and go out there build the life you want for you.

——————-

FR : La vie peut être un défi, et dans chacun de ses aspects. Nous affrontons des obstacles, des choix, des options, qui nous extirpent parfois de notre zone de confort, provoquant la panique. Oh douce zone de confort! Nous l’aimons n’est-ce pas? C’est l’endroit où nous nous sentons bien, et même si nous n’aimons pas notre situation actuelle et voulons la changer, nous sommes réticents à quitter cette atmosphère confortable et sécurisante. Alors lorsque la vie passe, lorsque des murs s’élèvent devant nous, lorsque 2 chemins de vie menant dans 2 directions opposées apparaissent, nous devons prendre une décision, et la bonne! Mais qu’elle est la bonne décision?

Je crois vraiment qu’il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions, seulement des décisions. Lorsqu’un dilemme se profile dans votre vie, au départ vous êtes perdu, vous ne savez pas vraiment que penser, que choisir. Alors vous vous rapprochez de vos proches et amis pour conseil, vous leur demandez ce qu’ils feraient s’ils étaient à votre place. Savez-vous que c’est la pire chose à faire? L’opinion de vos proches va vous embrouiller, car ils vont vous donner leur avis en fonction de leurs valeurs, leurs paradigmes, leur opinion. Mais ils ne sont pas vous, ils ne peuvent pas prendre la décision pour vous. Vous êtes la seule personne en mesure de le faire.

Ensuite, le dialogue intérieur commence. Vous comparez les options, la bataille des «et si» fait rage dans votre esprit. Vous faites une liste des pour et des contre, vous pensez que vous allez choisir ceci et le jour suivant vous changez pour cela, vous tournez en rond, essayant de trouver l’option que vous ne regretterez pas une fois que la décision sera prise. C’est donc votre cerveau qui parle, votre esprit conscient, votre raison. Mais avez-vous entendu parler de l’adage «Écoute ton cœur»? Oui, cet organe qui bat dans votre corps, le lieu de toutes les émotions, le royaume de l’instinct et de la conviction! Je suppose que vous voyez où je veux en venir maintenant…

Vous ne voulez pas décevoir vos parents, vos amis. On vous a inculqué des valeurs, des croyances à propos de l’argent, l’amour, la sécurité, la liberté, etc. Mais lorsque vous devez prendre une décision qui va changer votre vie, que voulez-vous vraiment? Voulez-vous faire plaisir à vos proches ou voulez-vous faire le choix qui vous motive? Lorsqu’on parle de grandes décisions, soyez certains que votre instinct et votre cœur connaissent la réponse. Oui, je sais qu’il est parfois difficile de faire la différence entre la voix du cœur et celle de l’esprit, j’ai donc un petit exercice pour vous aider à écouter votre cœur.

Allongez-vous et relaxez-vous. Si vous ne pratiquez pas la méditation, vous ne savez peut-être pas comment atteindre rapidement la relaxation, alors concentrez-vous simplement sur votre respiration. Prenez quelques inspirations profondes et imaginez que toutes les tensions quittent votre corps lors de l’expiration. Une fois relaxés, concentrez-vous sur votre cœur. Sentez-le battre, sentez-le envoyer le sang dans chaque partie de votre corps. Ensuite, pensez à cette décision que vous devez prendre, pensez aux différentes options, et voyez comment votre corps y répond. Nous avons tous une manière différente de réagir. Par exemple, je sais que mon cœur réagit positivement lorsque je le sens battre plus vite et plus fort, et négativement lorsque je ne le sens plus battre du tout. Essayez de trouver votre façon propre de parler à votre cœur, essayez de reconnaître ce que vous ressentez lorsque votre corps tout entier dit oui à ce que votre esprit lui raconte.

Nous sommes habitués et entrainés à écouter notre environnement extérieur plutôt que nous-mêmes. Mais toutes les réponses que nous cherchons peuvent être trouvées en nous, nous devons juste apprendre à écouter attentivement. Peu importe la décision que vous ayez à prendre, souvenez-vous que vous ne ferez jamais le mauvais choix, tant que vous êtes en paix avec votre conviction intérieure. N’ayez pas peur de quitter votre zone de confort si vos tripes vous disent de le faire, cela en vaut toujours la peine. Et les opportunités croiseront toujours votre chemin, alors enlevez le mot «remord» de votre vocabulaire, et allez construire la vie dont vous rêvez.

Advertisements

What a coincidence / Quelle coïncidence

Standard

téléchargement

EN: A coincidence is “a remarkable concurrence of events or circumstances without apparent causal connection”. You know what? There is no such thing as a coincidence, because all the situations and events that happen in our lives are connected.

I was talking the other day with a colleague at work, saying that I kept singing “Total eclipse of the heart” in the office (do not judge me, this song is a classic!) and everybody there went crazy because they had it playing again and again in their mind afterwards. Actually he told me “You know what? I had a conversation about this song yesterday!”. Coincidence? Nope! Actually, a few days before I told him that if he focused his mind on something, he had to look for the signs all around that were matching his thought. And that exact same day we also had a conversation about a new sandwich launched by a local coffee shops chain, right after he saw the ad in the elevator, and if I recall, got into another conversation about that same sandwich! (I have not tried it yet though, but I was told it is really yummy)

These are very simple examples of what we focus our mind on is projected all around in our environment, and you need to be aware of it so your perception will help you see the “coincidences” and recognize them as the materialization of your thoughts. Try this once, get up in the morning, think about an animal, no matter which. Then look for things, situations, events that match this thought. It never fails, if you are aware enough you will find some!

We tend to underestimate the power of the thought, but have you ever had one of these days when you wake up, tired and convinced that everything will go wrong? And then you miss your bus, you stain your T-shirt right after getting at work, bad situations seem to keep chasing you? Or, on the other hand, you get up full of energy and your day goes smoothly, with happy occurrences at every corner?

Well, do not look further, the outcome of your day, and in a longer term, the outcome of your life, are totally up to you. Yes, I know, I am ruining right now all your efforts to put the blame on others, contexts and situations when something bad happens to you, like any ordinary mortal. We like to find excuses for everything that went wrong, for everything we did not do, and it is normal.

Does it seem too much responsibility for you? Remind yourself that you do not want to be like everybody else, you want to take responsibility for your life and it has to be fun! So if you are not sure you can handle the pressure of being accountable for your own life, just try to focus on feeling happy, seeing the brighter side of any situation, and keep your eyes open for your coincidences, you may be surprised of what you will find on your way.

(This article was written in 2 days, here is what happened in between. During a break at work we were talking about a French singer and trying to remember his most popular song. We eventually found it and sang it – yes we sing a lot at work- and in the evening after work, a guy in the metro was playing the exact same song with his flute! See? I told you it never failed!)

—————————————————————————————————————–

FR: Une coïncidence est « une rencontre fortuite d’évènements ou circonstances n’ayant aucune connexion apparente ». Vous savez quoi? Il n’existe pas de coïncidences, car toutes les situations et évènements qui se produisent dans nos vies sont connectés.

Je parlais l’autre jour à un collègue, lui disant que je n’arrêtais pas de chanter “Total eclipse of the heart” dans le bureau (ne me jugez pas, cette chanson est un classique!), obligeant tout le monde à l’avoir en boucle dans la tête par la suite. Et il m’a répondu « Tu sais quoi? J’ai eu une conversation à propos de cette chanson hier! ». Coincidence? Non! En effet, plusieurs jours auparavant je lui avais dit que s’il concentrait son esprit sur quelque chose, il devait chercher les signes autour de lui qui correspondaient à cette pensée. Et ce même jour, nous avons également eu une conversation à propos d’un nouveau sandwich lancé par une chaine locale, et juste après il en a vu la pub dans l’ascenseur et, si je me souviens bien, il a eu une autre conversation à propos de ce même sandwich! (Je ne l’ai pas encore essayé d’ailleurs, il parait qu’il est très bon!)

Ce sont des exemples très simples du fait que ce sur quoi nous nous concentrons est projeté tout autour de nous dans notre environnement, et vous devez en être conscients pour que votre perception vous aide à voir vos « coïncidences » et les reconnaître comme la matérialisation de vos pensées. Essayez une fois, vous vous levez le matin, et pensez à un animal, peu importe lequel. Puis cherchez les choses, les situations, les événements qui vont correspondre à cette pensée. Cela ne rate jamais, et si vous en êtes assez conscients vous allez en trouver!

Nous avons tendance à sous-estimer le pouvoir de la pensée, mais avez-vous déjà vécu une de ces journées où vous vous réveillez fatigues et persuadés que tout va mal se passer? Puis vous ratez votre bus, tachez votre T-shirt juste en arrivant au travail, les mésaventures semblent vous poursuivre? Ou au contraire, vous vous levez pleins d’énergie et votre journée se passe bien, avec des événements positifs à chaque coin de rue?

Ne cherchez pas plus loin, le résultat de votre journée, et sur le plus long terme le résultat de votre vie, dépendent totalement de vous. Oui, je sais, je suis en train de ruiner tous vos efforts pour rejeter la faute sur les autres, les contextes ou les situations lorsque quelque chose vous arrive, typique au commun des mortels. Nous aimons trouver des excuses pour tout ce qui s’est mal passé, pour tout ce que nous n’avons pas fait, et c’est normal.

Cela vous semble trop de responsabilités? Souvenez-vous que vous ne voulez pas être comme tout le monde, vous voulez prendre vos responsabilités dans votre vie et cela devrait être amusant! Alors si vous n’êtes pas sûrs de pouvoir gérer la pression d’assumer une telle responsabilité, essayez simplement de vous sentir bien, de voir le bon côté des choses pour chaque situation, et gardez les yeux ouverts pour vos « coïncidences », vous pourriez être surpris de ce que vous trouverez sur le chemin.

(Cet article a été écrit en 2 jours, et voilà ce qu’il s’est passé entre temps. Lors d’une pause au travail nous étions en train de parler d’un chanteur en essayant de nous souvenir de sa chanson la plus populaire. Nous l’avons trouvée et bien sûr l’avons chantée – oui on chante beaucoup au travail- et, le soir après le travail, un homme dans le métro jouait cette même chanson à la flûte! Vous voyez? Je vous avais dit que cela ne ratait jamais!)

Inner monologue / Monologue intérieur

Standard

gremlin

EN: When we are talking to people, we tend to carefully choose our words in order to make them feel good, most of all when we have a critic or an objection to make, just because we do not want them to feel upset. It is natural, we do not want to hurt people (well, my parents would say that I am the kind who speaks the truth as it is, but it is another subject!). So what about the things we say to ourselves? Are we doing the same? Not at all… When it comes to critics, we are not carefully selecting our words to soothe the message.

Kindness is usually not in the self-talk dictionary. You may all have said to yourselves things like “I am fat, I am useless, I am worthless, I do not deserve this, I could never do that, etc.”. Step back and think for a minute about how you would feel if someone else told you these kinds of things. The answer is, you would feel bad, depressed, worthless, useless, whatever adjective goes with what you are telling yourself on a daily basis.

The words you use during the conversations you have with yourself are as powerful as the ones you use to speak to others. And they have a huge impact on your self-confidence and the way you see yourself. In fact, researchers studying the thinking patterns of people with clinical levels of depression find that they frequently use a destructive self-talk. There are not many studies on the impact of positive inner monologues, but they logically suggest the contrary.

Anyway, negative or critical self-talk is a waste of time, of well-being and of energy. Why? Ok, let’s take a random example. You are having a conversation with friends and the opinion you give on a subject contradicts theirs. So you begin to think “Why did I say that? Now they think I am a moron, they are judging me. Oh, I should have said this or that instead”. And the self-talk goes on and on, you relive the conversation in your mind, you are virtually trying to change the outcome in your mind, etc. In the mean time, your friends moved on, while you begin to feel bad. How do you know what they think about you? And most of all, why do you care? You are just worrying on something you planted yourself in your own mind!

The more you talk yourself down, second-guess yourself, the less you will find solutions to the problems that you face daily. The others will question you too, wondering if you are up to the challenges in your life. The outcomes will only cause you to doubt yourself and keep you in a negative spiral.

So do me a favour, do not belittle yourself, make your critical monologues shut up, try to be kind to yourself. You know you are amazing. You are worth the things you want to do, you have the right (and the duty) to speak your truth and your opinions. Your self-confidence will thank you for this. And be proud of who you are, you are unique in this world, and your vision of yourself and the world only depends on you.

———————————————————————————————————————

FR : Lorsque nous parlons aux gens, nous avons une tendance à choisir nos mots avec soin, dans le but qu’ils se sentent bien, et surtout lorsque nous avons une critique ou une objection à faire, juste parce que nous ne voulons pas les contrarier. C’est naturel, nous ne voulons pas blesser les gens (bon, mes parents diront que je suis plutôt du genre à dire les vérités telles qu’elles sont, mais c’est un autre sujet!). Et qu’en est-il des choses que nous nous disons? Procédons-nous de la même manière? Pas du tout… Relativement aux critiques, nous ne choisissons pas nos mots avec soin pour adoucir le message.

La gentillesse n’est généralement pas dans le dictionnaire de l’autosuggestion. Vous vous êtes sûrement déjà dit “ je suis gros(se), je suis inutile, je ne suis pas digne d’intérêt, je ne mérite pas ceci, je ne pourrai jamais faire cela, etc.”. Prenez du recul un instant et demandez-vous comment vous vous sentiriez si une autre personne vous disait ce genre de chose. La réponse est mal, déprimé(e), sans intérêt, peu importe l’adjectif qui va avec ce que vous vous dites quotidiennement.

Les mots que vous utilisez durant les conversations que vous avez avec vous-même sont aussi puissants que ceux utilisés lors de conversations avec les autres. Et ils ont un impact important sur la confiance en soi et la manière dont vous vous percevez. En effet, des chercheurs étudiant les comportements de pensée de patients avec un niveau clinique de dépression ont déduit qu’ils utilisaient fréquemment une autosuggestion destructrice. Il n’y a pas beaucoup d’études sur l’impact de monologues intérieurs positifs, mais ils suggèrent logiquement le contraire.

Quoi qu’il en soit, l’autosuggestion négative ou critique est une perte de temps, de bien-être et d’énergie. Pourquoi? Ok, prenons un exemple au hasard. Vous êtes en pleine conversation avec des amis, et l’opinion que vous donnez sur un sujet est en totale contradiction avec la leur. Alors vous commencez à penser “Pourquoi j’ai dit cela? Maintenant ils pensent que je suis un(e) idiot(e), ils me jugent. Oh, j’aurais dû dire ceci ou cela à la place ». Et le monologue intérieur continue encore et encore, vous revivez la conversation dans votre tête, essayant d’en changer l’issue, etc. En attendant, vos amis sont passés à autre chose. Comment savez-vous ce qu’ils pensent de vous? Et surtout, qu’en avez-vous à faire? Vous vous préoccupez simplement de quelque chose que vous avez vous-même planté dans votre esprit!

Plus vous vous rabaissez, vous vous critiquez après coup, moins vous trouvez de solutions aux problèmes que vous affrontez quotidiennement. Les autres aussi vont douter de vous, se demandant si vous êtes prêt(e) à faire face aux défis de votre vie. La conséquence va seulement provoquer le doute en vos capacités et vous garder dans une spirale négative.

Alors rendez-moi un service, ne vous rabaissez pas, faites taire vos monologues critiques, essayez d’être chaleureux(se) avec vous-même. Vous savez que vous êtes exceptionnel(le). Vous méritez les choses que vous voulez faire, vous avez le droit (et le devoir) d’exprimer votre vérité et vos opinions. Votre assurance vous remerciera pour cela. Et restez fier(e) de qui vous êtes, vous êtes unique dans ce monde, et la vision de vous-même et du monde qui vous entoure dépend seulement de vous.

Sometimes things go wrong / Parfois les choses tournent mal

Standard

EN: I have been down for the past weeks, trying to figure out new goals and objectives, and most of all trying to work on my self-esteem and self-confidence after some bad personal event. An event and its consequences that totally made my convictions about something I was fighting for since a year, collapse. I guess it is always harder to follow a strong gut feeling when other persons are involved, but I did it and I was feeling complete, but within a second it was all destroyed. A full year of my life, driven by something I thought was worth my time and energy, and the result after all this time is : I was wrong!

We learn from our failures, and I have no regrets, but a bitter taste remains. I thought that event was only an obstacle and things could be sorted out, but I told you people were involved, and as it is impossible to communicate with walls, my obstacle became a dead end. As questions are constantly invading my mind, I try to take a step back and stop thinking about the « what if? », as the priority is now myself, my well-being, my happiness, my dreams and goals, my self-esteem and so on.

You may have all gone through this kind of situation, when you question your worth, and getting back on track is a permanent emotional roller-coaster. Some days you feel like you could eat the world, and some other days you feel like staying in bed, thinking about what has been lost.There is no magic formula to stay in a good mood, the key is to try. Try to smile when you are feeling down, try to seem strong when you are feeling weak, try to appear exceptional when you feel unworthy. And eventually, time will help you make your attitude become your reality.

If you are facing failure, set new goals, and for what it is worth, success is not a motorway, but a winding track full of obstacles you need to cross, diversions and dangers. So you will fall eventually, but you will get back on your feet and find another way to keep going on this path.

—————————————————————————————————————

FR : J’ai eu une baisse de moral ces dernières semaines, à essayer de définir de nouveaux objectifs personnels, et surtout à faire un travail sur l’estime de moi-même et mon assurance après un mauvais événement personnel. Un événement et ses conséquences qui ont totalement fait s’écrouler mes convictions à propos d’une chose pour laquelle je me battais depuis plus d’un an. Je suppose qu’il est toujours plus difficile de suivre un fort instinct quand des personnes sont impliquées, je l’ai quand même fait et je me sentais plutôt accomplie, mais tout a été détruit en une seconde. Une pleine année de ma vie, guidée par un objectif qui je pensais méritait mon temps et mon énergie, et le résultat après tout ce temps est : j’avais tort!

On apprend de nos erreurs, et je n’ai pas de regrets, mais un goût amer persiste. Je pensais que cet événement était seulement un obstacle et que tout pouvait se régler, mais comme je vous ai dit, des personnes étaient impliquées, et comme il est impossible de communiquer avec des murs, mon obstacle est devenu une voie sans issue. Et, alors que les questions envahissent mon esprit, j’essaie de prendre du recul et d’arrêter de penser au « et si? », car la priorité dorénavant est moi-même, mon bien-être, mon bonheur, mes rêves et objectifs, l’estime de moi-même et j’en passe.

Vous êtes sûrement tous passés par ce genre de situation, quand vous remettez votre valeur en question, et se remettre sur les rails est un ascenseur émotionnel permanent. Certains jours vous vous sentez prêts à conquérir le monde, et d’autres jours vous avez juste envie de rester au lit, en pensant à ce qui a été perdu. Il n’y a pas de formule magique pour rester de bonne humeur, la clé est d’essayer. Essayer de sourire quand vous avez le cafard, essayer de paraître fort quand vous vous sentez faibles, essayer de sembler exceptionnels quand vous vous sentez inutiles. Et le temps finira par faire de votre attitude votre réalité.

Si vous êtes confrontés à un échec, fixez-vous de nouveaux objectifs, et ça vaut ce que ça vaut, mais le succès n’est pas une autoroute, plutôt un chemin sinueux plein d’obstacles à franchir, de détours et de dangers. Alors vous finirez par tomber, mais vous vous relèverez et trouverez un autre moyen de continuer sur ce chemin.

Something to be grateful for / Un peu de reconnaissance

Standard

2014-11-26-gratitude2

EN– Summer is ending, and we are all getting back to work, to school, back to our routines, already thinking about the next vacation. Well, I am not talking here about entrepreneurs or people working from home, because this example doesn’t really apply then- and I will certainly talk about this status in another article- but most 9-5ers and people working an alimentary job or going to school will identify with this situation!

Snoozing your alarm clock to earn 5 more minutes of sleep (useless by the way), you are already thinking that you want to stay in bed, that this day will be boring, and so on. Don’t say otherwise, because most people who get up every morning to commute to work have this kind of thoughts! You think it is difficult to get up and think « Yay! This day is going to be awesome! », right? Think twice.

We tend to forget that there are small things, every day, in our daily lives, that make us happy, some events that give us joy, and most of all, a huge amount of things to be grateful for. You may say « yes, I could find a bunch of things to be grateful for, but let me think a little ». You don’t need to think, these things are all around you!

Be grateful for the roof you have on the top of your head, for the sun that was shining when you left your house for work, for the smile that special one gave you, for this new song you love and just discovered. These are just examples, but once you start the list, you realize that it can go on and on and can be longer than you thought. Every small everyday life success, every victory, every tiny thing that manages to make us smile are reasons to be grateful for what life brings us. And you know what? The more you are grateful for the things you currently have and the moments you live, the more you will find others to add to your list. You know why? First of all because you realize that you were not aware of all the great things you already have in your possession, and secondly, because it raises your awareness about the fact that happiness can be found even in the smallest things.

We often concentrate on what we don’t have, instead to look around and see what is already here. So, make the test today, take a piece of paper, and write down what you are grateful for today. Your perception will soon change, and for the best.

———————————————————————————————————-

FR- L’été s’achève, et nous retournons tous au travail, à l’école, nous reprenons nos routines en pensant aux prochaines vacances. Bon, je ne parle pas ici des entrepreneurs ou personnes travaillant depuis leur domicile, car cet exemple ne s’applique pas vraiment pour eux (et j’en parlerai certainement dans un prochain article), mais la plupart des fonctionnaires et autres salariés ayant un travail alimentaire, ou étudiants, s’identifieront au travers de cette situation!

En décalant votre réveil pour gagner 5 min de sommeil (inutiles, on s’entend), vous êtes déjà en train de vous dire que vous voulez rester au lit, que cette journée va être ennuyeuse, et j’en passe. Ne dites pas le contraire, parce que la majorité des gens qui se lèvent tous les matins pour aller travailler ont ce genre de pensées! Vous pensez qu’il est compliqué de se lever et de penser « Wouhou! Cette journée va être géniale! », je me trompe?

Nous avons tendance à oublier qu’il y des petites choses, tous les jours, dans nos routines, qui nous rendent heureux, des événements qui nous apportent de la joie, et surtout, un grand nombre de choses pour lesquelles nous devrions être reconnaissants. Vous allez peut-être me dire « oui, je pourrais trouver quelques-unes de ces choses, mais laissez-moi réfléchir un peu». Vous n’avez pas besoin de réfléchir, ces choses sont tout autour de vous! Soyez reconnaissants pour le toit que vous avez sur vos têtes, pour le soleil qui brillait lorsque vous avez quitté vos maisons pour aller travailler, pour le sourire que cet être cher vous a donné, pour cette chanson que vous adorez et que vous venez de découvrir, etc. Ce ne sont que des exemples, mais une fois que vous commencez la liste, vous vous apercevez qu’elle n’en finit pas et qu’elle peut être plus longue que vous ne l’imaginiez. Chaque petit succès personnel du quotidien, chaque victoire, chaque minuscule chose qui vous arrache un sourire sont autant de raisons d’être reconnaissants pour ce que nous apporte notre vie. Et vous savez quoi? Plus vous serez reconnaissants pour les choses que vous avez déjà et les moments que vous vivez, plus vous trouverez de quoi remplir votre liste! Et vous savez pourquoi? Premièrement parce que vous réalisez que vous n’étiez pas conscients de toutes ces belles choses que vous possédez déjà, et deuxièmement car vous vous rendez compte que le bonheur se trouve même dans les choses les plus insignifiantes.

On se concentre souvent sur ce qu’il nous manque, au lieu d’ouvrir les yeux sur ce qui nous entoure. Alors faites le test, prenez une feuille de papier, et notez-y les choses pour lesquelles vous êtes reconnaissants aujourd’hui. Votre perception des choses ne tardera pas à changer, et pour le mieux.

This gut feeling/ Cette intense conviction

Standard

vp_gut_feeling_sign

EN: I am sure you have experienced, at least once in your life, the deep feeling that tells you “go for it, fight for it, it will work!”. Some say this feeling arises when your brain makes an instant connection between what’s happening in the present and a similar circumstance from your past, like a “déjà vu”. I guess it can work for a temporary feeling, but I am talking here about a lasting gut feeling, the one that stays. The one so strong that when it comes to making decisions, even when everybody around is telling you that it is not worth it, that you are losing your time, you cannot stop, because deep inside you know you will succeed. So, have you ever felt this one?

You can call it intuition, or faith, far from rationality and common sense, the ability to know things without consciously reasoning. Most people will choose to ignore this feeling and think with their brain, listen to the people around and let rationality and common sense win. You should think twice!

Why? Here is a little explanation of how our mind works. Since childhood, we all have been exposed to what other people think. Our parents gave us values, taught us what is right and what is wrong, mainly transmitting what their parents and the world around taught them before. We went to school, learnt what was in the books, that nothing comes without hard work, etc. All of that created beliefs, limitations, and sometimes false information about what is possible or not. When the gut feeling strikes, all these beliefs and limitations come into action. You naturally tend to listen to people around saying that it is useless, not worth it, that you should give up the idea. You may remember what you mother told you about a peculiar situation very similar to the one you are living, and you tend to think that after all, you will not succeed so you should give up now.

Most people will give up, because of the false beliefs they built throughout the year, because of so many people around telling them it is worthless. After all, if they are that many to say the same thing, then they must be right. I know it can be hard not to listen to the voice of rationality, of what you were taught is right. But stop for a moment and think about what will happen if you listen to your intuition:

  • No regrets! If things fall apart, at least you tried, you learnt, you grew and you are equipped for what comes next
  • Success! If it works, you know now that you did the right thing
  • Growth! You questioned common sense and what other people think, and you were right. You can think by yourself and make your own decisions. You now have a consciousness you could not be aware of before

I recently had a gut feeling, so strong that it lasted for months. And even my closest friends told me that I was a fool, that what I wanted and was sure of would never happen. You know what? Today the ones who used hard words now do not say a word at all, and the others who told me I did everything and should give up now tell me how admiring they are of my persistence. Because I held on to that feeling, it would not leave me. And even now, it is still around when things do not go my way.

You can choose to listen to your inner voice or the rational one, there are no bad decisions. But trust me, you should better listen to this gut feeling twice before to silent it.

————————————————————————————————————–

FR: Je suis sure que vous avez déjà ressenti, au moins une fois dans votre vie, ce sentiment qui vous dit “tu peux le faire, bats-toi pour cela, ça va marcher!”. Certains disent que ce sentiment arrive lorsque le cerveau établit une connexion entre ce qu’il se passe dans le présent et une situation similaire du passé, comme un sentiment de déjà vu. Je pense que cette définition peut être exacte pour un sentiment éphémère, mais je parle plus ici de cette sensation qui remonte du ventre et qui survit dans la durée, qui s’installe. Cette conviction si forte qu’au moment de prendre des décisions, même si tout le monde autour vous dit que ça n’en vaut pas la peine, que vous perdez votre temps, vous ne pouvez pas arrêter car au fond, vous savez que vous allez y arriver. Alors, vous l’avez déjà ressentie?

Vous pouvez l’appeler intuition, ou foi, loin de la rationalité et du bon sens, la capacité de savoir des choses sans raisonnement conscient. La plupart des gens choisiront d’ignorer ce sentiment et d’écouter leur raison, leur entourage pour laisser le bon sens et la conscience gagner. Vous feriez mieux d’y penser à deux fois!

Pourquoi? Voici une petite explication du fonctionnement de notre esprit. Depuis notre enfance, nous avons été exposés à ce que les autres pensent. Nos parents nous ont transmis des valeurs, nous ont appris ce qui est bien et ce qui est mal, nous transmettant majoritairement ce que leurs parents et le monde autour leur avaient enseigné avant. Nous sommes allés à l’école, avons appris ce qu’il y a dans les livres, que rien n’arrive sans dur labeur, etc. Tous ces éléments ont créé des croyances, des limitations, et parfois des informations erronées sur ce qui est possible ou pas. Lorsque ce sentiment qui prend aux tripes attaque, toutes ces croyances et limitations entrent en action. Vous avez naturellement cette tendance à écouter les gens autour disant que c’est inutile, que ça ne vaut pas la peine, que vous devriez abandonner l’idée. Vous vous rappelez ce que vous a dit votre mère lors d’une situation semblable à celle que vous vivez, et vous vous dites qu’après tout, vous devriez abandonner maintenant car vous n’y arriverez pas.

La plupart des gens abandonneront, à cause de ces fausses croyances qu’ils ont accumulées tout au long des années, à cause de tous ces gens autour qui persistent que ça n’en vaut pas la peine. Après tout, s’ils sont tant à dire la même chose, c’est qu’ils doivent avoir raison. Je sais que ne pas écouter la voix de la raison et de votre instruction est difficile. Mais arrêtez-vous un moment et pensez à ce qui arrivera si vous écoutez votre intuition:

  • Pas de regrets! Si tout s’écroule, au moins vous avez essayé, vous en sortez grandis et vous êtes équipés pour la suite
  • Succès! Si ça marche, alors vous savez que vous avez fait ce qu’il fallait.
  • Changement! Vous avez remis en question le bon sens et ce que les autres pensent, et vous aviez raison. Vous pouvez penser par vous-même et prendre vos propres décisions. Vous avez maintenant un niveau de conscience que vous ne pouviez soupçonner avant.

J’ai vécu cette intense conviction, si forte qu’elle ne m’a pas quittée pendant des mois. Les évènements étaient contre moi et même mes amis les plus proches me disaient que j’étais folle, que ce que je voulais et dont j’étais certaine n’arriverait jamais. Vous savez quoi? Aujourd’hui ceux qui sont allés jusqu’aux mots blessants ne disent maintenant plus rien, et ceux qui me disaient que j’avais tout fait et qu’il était temps de laisser tomber me disent qu’ils sont admiratifs de ma persévérance. Parce que je me suis accrochée à ce sentiment, il ne voulait pas me quitter. Et il est toujours là quand les choses ne vont pas dans mon sens.

Vous pouvez choisir d’écouter votre voix intérieure ou celle de la raison, il n’y a pas de mauvaises décisions. Mais croyez-moi, vous feriez bien d’écouter vos tripes une seconde fois avant de les faire taire.